jeudi 3 août 2017

Pour passer un bon été


Pour passer un bon été, mes conseils qui valent ce que vous voulez :

- lisez "Quand sort la recluse", le dernier "rompol" de Fred Vargas. Personnellement, j'adore le commissaire Adamsberg et ses "proto-pensées", sortes de bulles gazeuses qu'il faut écouter attentivement, elles sont tellement fragiles qu'il est important de s'arrêter pour les laisser prendre forme et éclairer la situation. Ecoutons nos proto-pensées, voilà un beau programme estival.

- tenez vous à l'écart des médias, de toutes façons ce serait mauvais pour toutes les proto-pensées que vous avez en vous. Les médias sont très prévisibles : ils s'intéressent à la canicule en espérant que cela fera quelques décès bien sentis histoire de faire la morale à tout le monde ; ils ont décidé qu'il était temps que ça pète autour de Macron parce que bon, ce mec qui ne veut pas leur parler aussi souvent que pépère d'avant, c'est tout de même dingue et bien sûr ils en font des tonnes sur la méga-panne de la gare Montparnasse, preuve s'il en fallait que les trains en retard sont toujours plus "vendeurs" que les trains à l'heure et, the last but not the least, ils épiloguent sur Neymar, le dernier voyou du foot que le PSG va se payer.

- félicitez vous des disparitions annoncées de la rentrée : pour ma part je retiens que, enfin, Natacha Polony dégage d'Europe 1, bon pas de bol l'auditeur récolte un gars venu de France Inter. Il paraît qu'il va sauver l'audience, comment peut-on croire à des fadaises pareilles. Enfin, il parlera toujours moins que sur le service public, pour une fois que les pubs serviront à quelque chose.

- si vous croisez un électeur de la France Insoumise, offrez lui un aller simple pour le Vénézuela, ça nous fera des vacances. Il pourra toujours aller voir combien coûte le paquet de coquillettes à Caracas et quémander une APL à Maduro et ses tontons macoutes de gauche.

- allez faire un tour dans la Creuse pour découvrir les beautés cachées de La Souterraine : au passage, cela vaudrait le coup d'aller dire aux commerciaux de GM&S que les vacances, ce n'est pas pour eux et aux ouvriers en colère que prendre ses clients en otage ce n'est pas le meilleur moyen de les garder. Enfin, je comprends quand même les douleurs qui s'expriment et la colère qui gronde. A vous dégoûter du salariat.

- dites bonjour gentiment aux généraux de votre entourage si vous en avez, ils ont besoin de se requinquer après le savon que notre nouveau grand chef Sioux a passé au généralissime. Sitting Bull Macron plus fort que le général Custer.

- vaccinez vous d'avance contre le tombereau d'insanités qui va nous tomber dessus pour cause de changements dans le code du Travail. C'est le douzième vaccin que je vous recommande !

Enfin à tous mes amis qui sévissent dans le beau milieu tant vilipendé de la com' et autres spin-doctors :
- signez des contrats-cadre et trouvez vous de bons avocats
- achetez, relisez, apprenez par coeur "La Démocratie des Crédules" de Gérard Bronner pour vous donner de l'ardeur à faire valoir les points de vue de nos valeureux clients, ces entreprises qui essaient de faire leur job et de gagner un peu de pognon pour donner du boulot aux feignasses crédules qui préfèrent avaler toutes les propagandes des affabulateurs qui sévissent sur la Toile. Je sens que je suis en train de me faire des amis avec une tirade pareille.

Allez, zou, cela fait deux conseils de lecture en un seul post, si avec ça, vous n'êtes pas cultivés, c'est à désespérer :-)

On s'amuse !

PS : et merci au site auquel j'emprunte l'illustration de ce post